Que recherchez-vous ?

La formation PACTE SOINS PRIMAIRES (programme d’amélioration continue du travail en équipe) : une ressource pour les coordinateurs

Dernière mise à jour :
24/11/2020

La formation PACTE Soins primaires développée par l'EHESP, permet aux coordinateurs des structures d'exercice coordonné d'acquérir des compétences pour l'exercice de leur fonction.

Le développement des structures d’exercice coordonné (MSP, PSLA, centres de santé ou encore CPTS) entraîne l’apparition de nouveaux métiers en lien avec la coordination des équipes de soins primaires.  

La formation PACTE, issue d’un partenariat entre la Haute autorité de santé (HAS) et l’Ecole des hautes études en santé publique, vise à renforcer les compétences des coordinateurs d’équipes à travers des apports théoriques, mais aussi des outils pratiques et des échanges d’expériences.  

Les participants à ces programmes assistent à 3 séminaires présentiels par an, organisés en région. Ils sont l’occasion de partager leurs expériences avec des pairs, d’échanger des informations, de résoudre des problèmes, de produire des repères pour guider leur pratique, de conforter leurs compétences managériales à travers des mises en situation, de s’approprier des outils et des référentiels, notamment issus des publications de la Haute Autorité de Santé.

Entre les séminaires, les participants sont invités à mettre en application, avec leur collectif, des outils et des méthodes pour consolider leur fonctionnement et améliorer la prise en charge des patients. Ils sont soutenus dans leurs initiatives par l’ensemble des ressources mises à leur disposition à travers, notamment, une plateforme collaborative et par la communauté de pairs ainsi constituée.

 

La formation PACTE est financée par l’ARS et accompagnée par l’Union régionale des médecins libéraux (URML) qui assure notamment les campagnes de sélection des candidats à la formation ainsi que la logistique des séminaires.  

La formation est sanctionnée par un diplôme d’Etablissement (équivalent d’un Diplôme universitaire) de l’EHESP , ce qui assure ainsi une certaine reconnaissance de ce nouveau métier.  

L’obtention du DE est conditionnée à :

- La participation aux séminaires

- La production des documents traceurs (fiche de poste...)

 - La soutenance d’un mémoire

Le rôle du coordinateur est crucial car c’est lui qui est en charge de l’animation du collectif de professionnels de santé en vue de la mise en œuvre des axes du projet de santé de la structure. Il doit donc disposer de compétences en termes de conduite du changement, de gestion de projet et d'animation d'équipe, de gestion juridique et financière de la structure et de démarches qualité couplées à la structuration des systèmes d'information. Une bonne connaissance du système de santé et des enjeux de santé publique est également requise.  

Les enjeux de la formation sont :  

  • De soutenir la fonction de coordination des équipes de soins primaires, 
  • D'améliorer le service rendu aux patients, à la population et les conditions de travail des professionnels, 
  • De pérenniser les équipes de soins primaires.   

Cette formation s’adresse à des personnes en poste ou en prise de poste sur les fonctions visées par la formation PACTE Soins primaires.  

Il est souhaitable que le candidat à la formation dispose d'une formation initiale de professionnel de santé (médecin, infirmier, paramédical) ou de pilotage/gestion en santé.  

A noter qu’un volet de formation destiné aux leaders des structures est actuellement en cours d’expérimentation en Normandie.

Cette formation doit permettre au professionnel de santé leader de mieux s’articuler avec son coordinateur, communiquer sur son projet de santé et susciter l’engouement des PS, faciliter le travail en équipe, maîtriser les différents outils pour intégrer l’ensemble des PS.

Les évolutions de PACTE s’inscrivent dans plusieurs axes :

- La poursuite de la démarche auprès des coordonnateurs ayant participé aux premiers modules. L’objectif est de continuer à leur proposer des temps de formation, de résolution de problèmes, de partage d’expérience, de production d’outils en lien avec des sujets considérés comme prioritaires dans la région. Dans cette perspective, de nouveaux modules sont en cours de développement : stratégie de communication, télémédecine, parcours de santé, gestion budgétaire et comptable.

 - La reconduite de la démarche auprès de nouveaux coordonnateurs. Cette démarche s’appuiera sur un module socle, correspondant aux 4 premiers modules (prise de fonction, projet de santé, démarche qualité et dynamique collaborative) dans un format resserré autour d’un nombre d’objectifs et de ressources. Ce module socle sera complété par un module complémentaire au choix pour que les participants puissent valider le Diplôme d’Etablissement de l’EHESP.

- L’extension du dispositif aux coordonnateurs de CPTS et de CDS – est en cours de réflexion. Cette extension permettra, à court ou moyen terme, de favoriser les temps de co-apprentissage et de co-développement communs à ces collectifs de coordonnateurs qui seront amenés à collaborer sur le terrain.